Vision ToursVision Tours
Forgot password?

BEYROUTH-AVRIL-2019

LIBAN

Bordé par la mer Méditerranée et traversé par deux chaînes de montagnes parallèles, le Liban , semble suspendu entre ciel et mer.

Malgré sa petite superficie, ce pays se caractérise par son incroyable diversité. Une diversité que l’on retrouve à la fois dans son relief, sa nature , sa culture et son histoire.

De la mer bleue aux cimes enneigées, des paysages tantôt arides, tantôt verdoyants, s’offrent au visiteur dans un surprenant contraste.

Le Liban est aussi le pays aux multiples origines, façonnées par 10.000 ans d’histoire. La beauté de ce pays et sa position géographique privilégiée, lui valurent d’être convoité par diverses civilisations qui y ont laissé leurs traces culturelles et archéologiques.

Décrire le Liban est chose vaine. Le Liban ne se décrit pas, il se vit. C’est pourquoi nous vous invitons à venir visiter ce merveilleux pays à travers cet itinénaire qui vous mènera de ville en village, de site en cité, d’une époque à une autre …

BEYROUTH

De son ancien nom Berytos, la cité est d’abord phénicienne, puis romaine. Elle est durement touchée par un tremblement de terre et un tsunami en 522, marquant momentanément la fin de son rayonnement.
Le développement de la ville reprend au XIXe siècle, grâce à son port et à un afflux de migrants. Elle obtient son indépendance en 1943, après la chute de l’Empire Ottoman. Après une période d’essor, elle est le théâtre d’affrontements pendant la guerre civile libanaise, à partir de 1975. La ville est scindée en deux avec les chrétiens à l’est, et l’ouest occupé par les musulmans. La situation se complique lorsque l’armée syrienne vient pilonner la partie est en soutien aux musulmans, en 1978, puis qu’Israël envahit l’ouest en 1982. Des combats entre groupes dissidents, à l’intérieur même de chaque camp, viennent encore aggraver la situation. La guerre prend fin en 1990, laissant Beyrouth détruite et ses infrastructures très abimées.
A partir de 1990, les reconstructions sont très importantes, permettant à la ville de retrouver sa prospérité et son influence. La Révolution de Cèdre vient troubler ce retour, de même que des frappes israéliennes en 2006 dans le sud de la cité. Aujourd’hui, Beyrouth ne cesse de se reconstruire et de se moderniser, retrouvant pleinement sa place de haut centre économique, culturel et touristique du bassin méditerranéen.